Loading

Chirurgies buccales

À la Clinique dentaire Jean-Pierre Tabah, située dans l’arrondissement Ahuntsic à Montréal, nous offrons à nos patients une gamme de soins dentaires complète.

L’ensemble des interventions qui nécessitent l’incision ou le retrait d’un tissu font partie des chirurgies buccales. L’équipe de la Clinique dentaire Jean-Pierre Tabah possède la formation nécessaire pour procéder à bon nombre de chirurgies buccales, notamment l’extraction de dents et la greffe de gencive.


Extraction d’une dent

Que ce soit à cause d’une carie qui a endommagé la structure de la dent, à cause d’une infection du tissu osseux de la mâchoire ou encore à la suite d’un choc, l’extraction d’une dent est parfois la seule solution qui s’offre à votre dentiste pour soigner votre bouche.


Comment procède-t-on à une extraction ?

Avant d’extraire une dent, votre dentiste doit procéder à un examen rigoureux de cette dernière, afin d’analyser sa forme, le nombre de racines dentaires, leur forme et, dans le cas d’une carie, les impacts de celle-ci sur la structure de la dent. Une radiographie récente de la zone où se trouve la dent à extraire est donc nécessaire. Les facteurs précédemment mentionnés peuvent compliquer l’extraction de la dent et votre dentiste doit les connaître avant de procéder à l’intervention. Cette dernière se déroule normalement en quelques étapes, soit :

  • Une anesthésie locale est administrée afin d’engourdir la gencive et le nerf de la dent qui est à extraire. Grâce à l’anesthésie, l’extraction sera sans douleur pour le patient ;
  • À l’aide d’un outil adapté, votre dentiste sectionnera les attaches de la dent aux tissus parodontales (gencives, os alvéolaire, ligaments parodontaux, etc.) afin que la dent puisse être extraite ;
  • Votre dentiste utilise une sorte de pince, appelée davier, pour extraire complètement la dent.

Des points de suture pourraient être nécessaires afin d’assurer une bonne cicatrisation du site d’extraction. Également, votre dentiste pourrait vous prescrire des antibiotiques ou des analgésiques afin d’empêcher une infection ou de vous soulager de la douleur postopératoire. Comme la guérison complète du site de l’extraction peut prendre quelques semaines, votre dentiste saura vous conseiller afin d’éviter les complications et pour favoriser une guérison rapide.


Greffe de gencive

La récession gingivale, aussi appelée déchaussement, survient lorsque la gencive est présente en quantité insuffisante à la base de la dent, c’est-à-dire qu’elle ne supporte plus la dent de façon optimale et que la racine de la dent devient exposée. Plusieurs facteurs peuvent entrainer la récession gingivale, notamment une mauvaise technique de brossage, l’utilisation d’une brosse à dents à poils trop durs ou encore une maladie des gencives.

Comme la récession gingivale amène la racine de la dent à être exposée, une hypersensibilité au chaud, au froid, au sucre et aux aliments acides peut alors être ressentie. La racine exposée est également plus à risque d’être attaquée par une carie dentaire. De plus, comme la récession gingivale réduit la force des tissus qui supportent la dent, celle-ci peut devenir mobile et aller jusqu’à tomber. Pour éviter cette conséquence irréversible, la greffe de gencive est l’intervention chirurgicale conseillée dans la majorité des cas. Dans d’autres cas, une greffe osseuse peut s’avérer nécessaire afin de redonner suffisamment de support à la dent.


En quoi consiste une greffe de gencive ?

Une greffe de gencive consiste à prélever une mince couche de peau dans le palais du patient pour la greffer sous la gencive existante. Cette technique de greffe est nommée la greffe autogène libre et elle permet d’augmenter la force de la gencive, prévenant ainsi la récession gingivale. Cette technique de greffe à un taux de succès très élevé et les résultats sont stables à long terme.

Une autre technique, la greffe de tissu conjonctif, peut vous être suggérée. Elle consiste aussi en un prélèvement de gencive au palais, mais elle donne des résultats encore plus esthétiques que la greffe autogène libre et elle peut aussi recouvrir la portion de racine qui s’était déchaussée. De plus, lors de la phase de guérison, cette technique est reconnu comme étant moins douloureuse que la greffe autogène libre.

À la clinique dentaire Jean-Pierre Tabah, nous serons en mesure de vous indiquer si une chirurgie buccale est nécessaire pour redonner à vos dents leur pleine fonction. Si vous avez davantage de questions, prévoyez un rendez-vous avec notre équipe !

La Clinique dentaire Jean-Pierre Tabah, votre clinique dentaire dans Ahuntsic.